Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > La Lettre du GRAS > LLG n°84, mars 2015 > De la transparence, bon sang !

De la transparence, bon sang !

dimanche 20 mars 2016, par Rédaction GRAS

Est-il moralement et éthiquement défendable de ne pas publier les résultats d’essais cliniques relatifs aux médicaments actuellement disponibles sur le marché ou qui le seront dans un avenir proche ? Non, proclame l’Organisation Mondiale de la Santé dans une déclaration diffusée à la mi-avril et que nous relayons brièvement dans nos « Nouvelles du front… de la publivigilance » en page 15.

L’affirmation n’a rien de révolutionnaire, certes. D’aucuns pourraient même déplorer que l’OMS ait tardé à prendre un train en marche depuis fort longtemps. Il n’en reste pas moins que cette initiative est importante. D’autant que l’organisation internationale ne tourne pas autour du pot et ajoute dans la foulée que cette obligation morale qui s’impose aux chercheurs doit être entendue, pour ainsi dire, avec
effet rétroactif.

Concrètement, tous les essais cliniques, relatifs à des médicaments présents sur le marché, qui n’ont jamais été publiés devraient l’être sans délai. A en croire différentes études publiées ces derniers mois, par exemple dans PLoS Medicine ou sur PLoS ONE [1], il y a du boulot ! Inutile de préciser que cette prise de position officielle de l’OMS a été accueillie avec enthousiasme par les promoteurs de la campagne All Trials, à laquelle le GRAS est affilié.«  [2]

S’il fallait trouver un fil rouge dans ce numéro 84 de votre Lettre du GRAS, ce serait donc sans doute, une fois de plus, cette transparence qui fait encore trop souvent défaut. Depuis la suspension temporaire des activités de Novartis au Japon pour non-notification d’effets indésirables jusqu’à l’Appel lancé en France pour une opération « mains propres sur la santé » (deux sujets abordés dans notre rubrique
« brèves »), en passant par la (non-)publication des conflits d’intérêt des médecins, on retrouve, directement ou indirectement, cette question clé de la transparence dans la quasi-totalité des articles que nous vous proposons.

Mais rassurez-vous, ce fil rouge ne nous a pas obligés à faire une croix sur la diversité des sujets traités. Jugez plutôt : problématique des médicaments pédiatriques, présentation du livre de Peter Gotzsche qui
vient de paraître en français (« Remèdes mortels et crime organisé » ), allégations de santé relatives à la mélatonine, prix des vaccins, etc.

Bonne lecture !

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012