Groupe de Recherche et d’Action pour la Santé
Accueil > Nos actions > Action n°150 : Disparition du vaccin Tedivax de GSK (08/2017), la Belgique (...)

Action n°150 : Disparition du vaccin Tedivax de GSK (08/2017), la Belgique adapte-t-elle sa politique de vaccination et de remboursement à la politique commerciale de GSK ? (Interpellation politique)

dimanche 10 septembre 2017, par Rédaction GRAS

Le Tedivax, vaccin contre le tétanos et la diphtérie utilisé chez les adultes, était unique en son genre en Belgique et coûtait, en juin 2017, 8,31€ (remboursé en B par l’INAMI). Il était beaucoup moins cher que le Boostrix, fabriqué aussi par GSK, son équivalent vaccinal enrichi de l’antigène de la coqueluche (23,51€ non remboursé par l’INAMI sauf quelques exceptions, mais bien par certaines mutuelles sur base d’un forfait de remboursement vaccinal annuel). A partir du 1er juillet 2017, pour vacciner contre le tétanos les adultes, il ne reste plus sur le marché belge que le Boostrix, quasi 3 fois plus cher que l’ancien Tedivax. Les raisons officielles invoquées par GSK pour justifier ce retrait du marché belge sont d’ordre économique : optimalisation de ses lignes de production, demande en diminution pour Tedivax.

S’il est utile de revacciner certains adultes contre la coqueluche, la durée de protection vaccinale contre la coqueluche semble de durée plus courte que celle déclenchée contre le tétanos et une revaccination combinée fréquente via la toxine tétanique expose à des réactions locales et générales plus fréquentes qui avaient déjà à l’époque amener à espacer les rappels antitétaniques à 10 ans. En l’absence de réaction officielle des autorités belges de la santé, un avis du Conseil Supérieur de la Santé (CSS) est attendu sur ce sujet...

Partager {#TITRE,#URL_ARTICLE,#INTRODUCTION}

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 | © GRAS asbl 2012