ACTION N° 178 (10/2020) : Le secret médical à l’épreuve du COVID-19: le RGPD en souffrance, les GAFA prospèrent

ACTION N° 178 (10/2020) : Le secret médical à l’épreuve du COVID-19: le RGPD en souffrance, les GAFA prospèrent  Valorisons les procédures sécurisées (eHealth, Réseau santé Wallon, Recip-e…) pour protéger les données de santé – Sensibilisation des prestataires – interpellation politique

Envois de rapports confidentiels pour les dossiers d’invalidité et de certificats d’incapacité de travail avec mention du diagnostic par simple e-mail, demandés par les médecins conseils de mutuelle; ordonnances transmises par courrier électronique non sécurisé aux pharmacies ou aux patients, ciblage « éducatif » des médecins prescrivant des e-Forms papier par e-santewallonie, outils de visioconférence et/ou de messagerie instantanée non sécurisés ( ex. Siilo Medical Messenger) …

Rappelons que la simple transmission du code barre ou du chiffre l’accompagnant suffit pour la délivrance du médicament sans devoir publier le contenu de l’ordonnance liée.

– SUITES (LLG 119) –

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_qui-est-frank-robben-designe-big-brother-de-l-annee?id=10712004

https://www.wilfriedmag.be/produit/le-dernier-numero-de-wilfried-n12-ete-2020/

https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_coronavirus-et-vie-privee-sous-tension-ecolo-demande-l-audition-de-frank-robben-devant-la-chambre?id=10715969

La Commission européenne a annoncé ce 9/06/2021 ouvrir une procédure d’infraction à l’encontre de la Belgique, pour des manquements au règlement général sur la protection des données (RGPD). (MédiQuality, Le Soir, Le Soir…)

Le média d’investigation Médor organise une enquête consacrée à la collecte et à la circulation des données de santé collectées en Belgique via le eHealthConsent. Le but étant de mieux comprendre comment fonctionne le système de collecte des données auprès des médecins et ce qu’ils et elles en pensent. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez remplir l’enquête prévue à cet effet en cliquant ici. Le questionnaire est court et totalement anonymisé.